L’abonnez-vous

Commentaires récents

Connectés

Archives

 

 

Mise en scène

Pour Sabine Poèmes, mise en scène Canaliser le flux de souvenirs les choses jamais écrites jamais éteintes Rivière à laver toutes les camisoles Les suspendre aux soleils qui ne tarderont plus puis convoquer le vent et regarder claquer les couleurs  1er...

Serrure

Quel mot-clé insérer pour déverrouiller le silence ? 12 septembre 2019 

Déjà demain

Identifier le cri du renard râpeux et aigre dans la gorge du silence Il est quatre heures sonnées quatre gouttes tombées du clocher Il faudrait dormir C'est le matin tout à l'heure 11 août 2019 

Mon chat, ce fils de chien

La chatte s'appelait Miel Miaou, c'est le nom que mon petit garçon de fils lui avait attribué. Nous ne gardions jamais ses petits mais nous avons gardé Jean-Louis. C'est le nom que mon ado de fils lui avait attribué (le même fils, il avait grandi). Drôle...

Orée

Tout d'abord on ne voit rien on n'entend rien à peine un tintement ténu à travers les feuillages Puis la forêt délivre un long crépitement liquide comme si elle secouait soudain tous ses grelots 8 août 2019 

Le tracteur de 12 h 33

Il fait un bruit de train sur les traverses de ses andains Il broute mécaniquement en crottant sur le pré de longs petits ballots de foin7 août 2019 

Cala d’Oro

à SuzanneQuelque chose s'est désancréa démâté l'enfanceJe n'ai rien oubliéla lune dans la meret ces chants qui remuentle couteau dans l'été29 juillet 2019 

Congo-Brazza

Imaginez l'eau dans la forêt ennoyée Imaginez l'aube et la pirogue où je voyage dans l'eau de l'aube entre les arbres quelque part à Congo-Brazza 24 juillet 2019 

Trio la joie

Pierre de Bethmann et son clavier pétillant Sylvain Romano et son chapelet de notes contrebasse Tony Rabeson et sa batterie syncopée d'épices Ces trois-là se causent et se répondent Ces trois-là s'aiment et s'amusent Ils n'ont pas volé la cane de Jeanne...

La même page

On ouvre toujours le livre à la même page souvenirs cornés et l'on retrouve les mêmes images cette chienne inquiète à qui l'on a pris les petits Elle s'appelait Moana comme l'enfant bantou ou le grand large On ne sait pas pourquoi on l'avait appelée comme...