La punition

Demain, pas classe toute la matinée. C’est ce que j’avais écrit sur mon cahier de textes comme sous la dictée de la maîtresse. J’avais sept ou huit ans. Ma mère l’avait cru et m’avais ramenée à l’école le lendemain après-midi....

Co-voiturer la tristesse

Et lui ? Lui qui porte le filet des photos-souvenirs Lui qui va tout porter on le sait On voudrait s’accrocher à son bras On le voudrait insubmersible 4 juillet 2018   ← Co-voiturer la tristesse Co-voiturer la tristesse →...