L’homme de Bora-Bora

Il lançait son déambulateur en avant, à la maigre force de ses bras. Ses jambes suivaient péniblement, l’une après l’autre. C’est comme ça qu’il grignotait le trottoir. Il était en short et en tee-shirt, ses pieds dans des chaussures si noires...

Brèves de Tahiti

Les fleurs sont tissues Elles ne faneront plus à l’oreille des vahinés           ********Huile de tiaré Le soleil est sucré sur la peau          ********Et soudain le tambour haka de la pluie 3 février 2020   ← Caboter d'une nuit à l'autre...

Caboter d’une nuit à l’autre

(poèmes acoustiques) D’abord la mer et puis le vent illusoirement la pluie Ce n’est pas la pluie mais le vent et la mer avant tout c’est la mer qu’on entend dans le désordre bleu de la nuit Moorea******** C’est la nuit, Huahine Le lagon...

L’île enchantée

La belle odeur des herbes bruyantes et le fumet du pain des arbres que l’on aura grillé L’eau verte au bord des plages noires Pierres de corail des marae et le bracelet de lumière au poignet des lianes Est-ce que les petits dieux s’enchantent ? Le...