L’abonnez-vous

Commentaires récents

Connectés

Archives

Quinzième volet

Voyage…

Je brûle

On m’avait dit de brûler tout ce qui me fait mal
alors je brûle les ronces qui te déchirent le flanc
Je brûle le bateau qui est parti sans toi
Je brûle mes dents

Je brûle le cochon qui se repaît de confiture
Faut-il que je brûle aussi la photo désenfouie ?
Je la brû… non je ne peux pas
Regarde comme c’est laid, la vie
lorsqu’elle t’ampute d’une sœur d’une mère ou d’un ami
toutes ces amours que tu avais encore à vivre
Je brûle ces touffes d’étoiles parties
au firmament du néant
Je brûle ma colère
et elle fera long feu
Qu’est-ce qu’on attend pour aller bien ?

8 août 2021

Encres

J’aimerais dire à l’encre
le vent des arbres tout dilués de nuit
et le mot bakélite, sa sonorité verte

J’aimerais dire à l’encre
un nuage moussu
aux éclats de fer blanc

Percussifs, alternés
le clair et l’obscur des forêts
clair obscur, clair obscur, clair obscur

J’aimerais dire à l’encre
la ligne mélodique brisée
de la lumière

20 mai 2021

L’océan vent

Mer agitée à forte par houle de Sud-Est. Vent de secteur Nord-Ouest 3 à 5, fraîchissant rapidement 4 à 6. Rafales. Variable dépressionnaire 3 à 4, s’orientant Sud-Est, localement Nord-Est 4 à 5 sur l’extrême nord.

Les vrais marins vont dire que je raconte absolument n’importe quoi et ils n’auront pas tort….
Mais qui dit que je n’habite pas au bord de la mer ?

Feu de guêpes

Le parfum des roses musquées
et le relent du détergent des salles d’attentes
On se laisse assaillir d’effluves
qui vous traversent et qui me brûlent
comme autant d’échardes fulgurantes

Je dis on
on dit vous
vous dites je
pour mettre une distance
entre nous et les souvenirs

ce long feu de guêpes

16 avril 2021

Un héritage


L’avais-tu oubliée

cette photo déchirée
soigneusement enfouie
dans une enveloppe  enfouie
dans un sac
enfoui
dans une malle ?

Toujours emportée
jamais montrée

La regardais-tu quelquefois
comme je la regarde aujourd’hui ?

Je la regarde et j’amalgame
J’amalgame et je recouds
mes cicatrices à tes blessures

De mère en fille
un héritage

Tu as eu beau la déchirer
elle n’a jamais perdu
tout le tranchant de la lumière

2 avril 2021

 

Un jeu de collage

Ce serait étonnant qu’il n’y ait ni vies éparpillées
ni même des miroirs en bois blond
sous le sable
J’ai passé ma saison à aimer des pays fous
dans ma bulle

mais chaque goutte d’aquarelle
que le temps efface de nos mémoires
signifierait qu’en fait il ne s’est rien passé

 

13 mars 2021

L’instant

L’instant est un paysage
strié de lavandes
Talus saignés d’échappées d’ocre
sous les racines

L’instant est Guinnevere
mon étrange étrangère, familière
De combien de printemps m’a-t-elle traversée ?
ici rose abricot, et là-bas blanc cerise

6 mars 2021