Marées basses 2

Végétation velue poisseuse à l’œil Je n’ai pas vu passer la mer La mer ne passait pas elle était là, arrêtée et tardive son rivage plus vaste que l’eau Elle avait pris la voix des mâts   13 juin 2018   ← Le fabuleux destin de Bidouille...

Le pique-nique

On s’est préparé des sandwiches pour le voyage. Jambon-beurre-piment-tomate. On s’est donné tellement faim qu’on a pique-niqué tout de suite à la maison. Compartiment cuisine. 6 juin 2018 ← Le temps des cerises Le fabuleux destin de Bidouille...

Mai 68 au Bleuet

Le 26 mai 2018, rencontre sur Mai 68 à la librairie Le Bleuet. Sur cette vidéo une lecture donnée par Philippe Fréchet d’un extrait de La Belle et la Fête de Tristan Cabral publié aux Editions Tipaza avec les œuvres numériques de Lookace Bamber. Avec la...