Tsunami

Une histoire deux familles recomposées, décomposées Les pièces rapportées les pièces détachées L’été est là tsunami Ecrire un poème à travers larmes écrire à travers les étoiles que ça fait cette somme de chagrin inimaginable Je ne veux pas que tu pleures je ne...

J’ai encore oublié de dormir

La forêt de l’aube bientôt à la fenêtre Un cri de bête a percé une étoile Ne pourrait-on changer l’heure d’avoir faim d’écrire les bruits du monde ? 28 juin 2018 ← Façade L'or saisons au Bleuet →...

Marées basses 2

Végétation velue poisseuse à l’œil Je n’ai pas vu passer la mer La mer ne passait pas elle était là, arrêtée et tardive son rivage plus vaste que l’eau Elle avait pris la voix des mâts   13 juin 2018   ← Le fabuleux destin de Bidouille...