Ils m’ont donné des poèmes
C’était comme un mistral
qui nous traverse et nous chavire
Un vent qui mal nous mène
et nous ramène
trop loin, trop bas
Il y avait de la nuit, dans ce vent
et de la pluie aussi
mais des embruns d’étoiles

31 mars 2019

Poème dédié aux collégiens de Banon qui m’ont offert leurs poèmes lors de notre rencontre à la librairie Le Bleuet le 25 et le 28 mars 2019. Des poèmes autobiographiques construits sur le modèle de mon texte “Puzzle” qui ouvre le recueil de Matrie. Des textes bouleversants et forts. Je les remercie !

0