Il y a des jours où j’aurais beau faire, la ville est moche.
Même s’il y a du soleil objectivement, incontestablement
– y a qu’à regarder la météo – c’est moche.
Et ce, indépendamment de mon humeur, attention !
Je trouve que le ciel est bleu mais il reste en l’air, le ciel.
Les immeubles font barrage, le soleil n’atteint pas la rue.
La rue est d’un noir et blanc impassible.

J’aurais beau faire, ces jours-là la ville est moche de façon irrécupérable.
J’ai dit que c’était indépendamment de mon humeur mais il y a des jours où d’aucun me manque et c’est encore plus irrécupérable SAUF…

… sauf que je rentre alors chez moi, puisque dehors c’est décidément moche et qu’on n’y peut rien, puis j’ouvre une fenêtre youpleintube et je les regarde faire les cons, d’aucuns.
Twist !
And Twist again en boucle.
La ville reste moche mais ma vie un peu moins, en attendant que, en attendant qu’il…

Bon Le Tamango Band massacre, ça fait trop longtemps qu’on ne s’est pas vu !
Il vous faut un carton d’invitation ou quoi ?

11 décembre 2011

error0