Le vent fourrage
Les cocotiers rangés comme des éoliennes
Fait craquer
Les bambous qu’il choque
Fouaille
Les filaos filandreux
Rien d’autre que le vent
Nécessaire au poème

30 janvier 2016

error2
fb-share-icon0
Tweet 20