Poème en roue libre

Paillettes d’étoiles jetées le long du Nil Ça brille comme de la poussière de braise J’ai dans mes poches des tessons de fleurs gelées quelques brins de vanille une graine de volcan toute alvéolée de nuit et le voile d’eau de la mariée J’ai...

Les cailloux

il est plein de cailloux dans la bouche dans la tête dans le ventre il crache des cailloux de mots il pleure des cailloux de larmes il saigne tout un éboulis 1er mai 2016 ← Le poème de papier Jusqu'à la mer →...

Le poème de papier

Le poète distribuait des poèmes de papier avec des mots d’encre dessus et de la joie, et de la peine dedans les mots du désespoir, des espoirs des questions, de la colère jamais de réponse mais des doutes Il y avait du passé dedans et des errances et du vivant...

Horizon

L’horizon soulève sa poitrine — sa respiration gelée de quelques milliers d’années — Collines, vallons Vallons, collines Le soleil se libère de sa gangue de brume Flouté, déflouté Pulsation fontanelle dans le berceau du monde Un liseré d’hiver brodé...

Avril

Tout est d’un jaune scandaleux La moutarde monte au nez des coteaux Le printemps se propage Comme feu d’avril 15 avril 2016 ← Maloya Horizon →...

Maloya

Un angle de ma fenêtre est biseauté de lune C’est par là que la nuit déborde Et déverse pêle-mêle Une odeur fumée de spirale Une maloya de samedi soir Une esclandre de chiens Un coq suraigu A ma cheville s’agrippe une morsure de fièvre Je me débats Et dent...