Un angle de ma fenêtre est biseauté de lune
C’est par là que la nuit déborde
Et déverse pêle-mêle
Une odeur fumée de spirale
Une maloya de samedi soir
Une esclandre de chiens
Un coq suraigu

A ma cheville s’agrippe une morsure de fièvre
Je me débats
Et dent pour dent
Je t’assassinerais volontiers
Tu sais

13 mars 2016

0