De brique rouge et de broc
Les piroguiers rabattent leurs troupeaux d’oies de rizière
Les reflets dans l’eau rouge voyagent

Analavory
Les wc au fond des planches de la cour

La misère s’échafaude
De brique en brique rouges

Un flash de soleil
Reverdit la lumière

Au bout du monde
La frontière de l’infini

Foule aux pas si pressés
Seuls dorment les chiens
Comme s’ils se mouraient au soleil

Des sirènes ouvrent la voie aux vitres fumées
La rage aux ventres
Lève son poing serré

7 mars 2016

0