Escales de nuit

La nuit, j’attroupe les mots entre parenthèses Le jour les ouvrira ou pas                                                      On pourrait penser la mer au bout                                                      mais non...

Au large de

Rétro J’égrène les mots au compteur comme on égrène les arbres                                                                 Au large de                                                                 L’automne de Bourges...

Aller

Les routes saignent bleu le paysage Entre pluie et lumière perspectives de collines C’est tout à fait ce qu’il me faut Du loin devant et encore devant du loin derrière 31 août 2015 quelque part au départ ← Pangée mère Et vice versa →...