Rustines

Mettez-moi des patches sur la mer Sur l’écume du sel Aux marches des palais de printemps Aux façades que traverse l’ombre des mouettes Mettez-moi des patches au cœur Comme l’on met des patches de goudron Pour rapiécer les routes Raccommodez-moi ce soleil 18 mai 2016...

En vie de rien

Le jour lève comme un blé noir Tu le grignotes du bout des yeux Du bout des dents Tu mâchonnes le brouillard Percé d’un seul cri d’oiseau Tu suçotes un ongle de lune Fiché dans la paume de l’aube La moindre bouchée de ciel Est difficile à avaler Tu...

Puzzle

Quelques fois on fait des enfants Et puis quelques fois sans faire exprès on les défait Il leur faut alors rassembler tous ces morceaux de soi épars Des tessons et des tessons de silences   2 septembre 2016 ← Fantôme Allant vers et autres escales →...

Fantôme

entre veille et sommeil je me débats il me tire par les pieds il m’empêche de dormir il me regarde grand et froid comme un glacier je dis non je dis va-t-en je dis je m’en fous maintenant lorsque je m’endors enfin il revient avec la haine tordue de...

La cabane

On y ho hisse des parois de Canada Claque au vent l’ombre d’une voile Sur la roche une lumière blonde Hisser haut les rires jusqu’au soir Puis à notes d’harmonica Clouer des charpentes d’étoiles 20 août 2016...

Tu viens de là

Tu viens de là Terre craquelle Aux arbres aigres Tu viens de là Cette lumière Tellement bleue Et – bleu sur bleu – Le ciel crève Une pluie de bombes Le sang des tiens Tu t’exiles On t’exile aussi Ils t’exilent encore Terre barbelée où tu...