Il y a des jours où je vais comme je peux
D’autres où je vais comme je sais faire
C’est-à-dire comme je ne sais pas
Je vais toujours comme je suis

Et parfois je vais comme je vœu
Comme s’il fallait croire
Quatre fichus pétales de trèfle

8 juillet 2015

error2
fb-share-icon0
Tweet 20