Je découds le bord à bord
Du bout du monde
Et des saisons
Bleu minéral de l’hiver
Soleil abrupt en surplomb
Velours côtelé des labours
Horizon hachuré de pluie
Aux andains de roches plissées
Trame de vent
Trame d’un temps effiloché
Restent l’accueil d’un rivage
Pruine de sel des galets
Mémoire métisse taillée
Dans l’à vif
Et l’aboli  

24 septembre 2013 
Texte paru au CAPITAL DES MOTS

0