Ecrire, et pourquoi non ?

La barque est immobile
Ce sont les rives qui passent
Aux arbres fromagers, badamiers
Flamboyants
Pourquoi non, le chiendent ?
Et même l’ombre oui,
Même l’ombre rayonne, vénéneuse
Epanouie
Ecrire ce qui paillette
La poussière des granges
L’éternuer
En faire des contre-feux
Des aubes de jachères, nomades
Et pourquoi non ?
Ecrire, la lune au ventre
Ces pierres dans mon jardin
 
16 février 2014
0