Elle s’est vitrée de nuit,
étanche.
Sourire aveugle,
un cri au bord des yeux.
Elle message
et barricade tout à la fois,
c’est comme ça que je la vois.
Tu rêves une passerelle,
un rivage à son île,
une autre lecture du temps.
Glisser une étoile
dans le creux de ses poings
fermés.

 

1987

error2
fb-share-icon0
Tweet 20