(poèmes acoustiques)

 

D’abord la mer
et puis le vent
illusoirement la pluie
Ce n’est pas la pluie
mais le vent
et la mer avant tout
c’est la mer qu’on entend
dans le désordre bleu
de la nuit Moorea

********

 

C’est la nuit, Huahine
Le lagon est trop lisse
pour être entendu
C’est le ventilateur qu’on écoute

********

 

Au jardin de vanilles
chants de coqs crescendo
La mer aux mollets des pilotis
Le jour se lève à Tahaa

 

27 janvier 2020

 

error0