Emménager, aménager
Nous trions nos poussières
Nos échardes, nos soleils
Et qu’en faire ?
Ouverts sur tous les couloirs du ciel
Est ce que je souviens
Propos d’enfance, involontaire
N’appartient à aucune friche
Aussi bien l’associer à un chant de cigale
Que la lumière aiguise

12 août 2015

error2
fb-share-icon0
Tweet 20