Alors le vent en poupe
L’étoile juste au dessus
(on m’a dit c’est la bonne, surtout ne bouge plus)
La vague qui soulève, tient la tête hors de l’eau
Ces mots offerts comme des matins
Ces mains tendues, ces bras ouverts
Où j’apprendrai à me blottir
Alors – même les bras ouverts –
C’est toi ?

27 février 2015

0