Boucles bouclées dans tous les sens
jusqu’à n’en plus trouver aucun
trotteuse au tic tic pendulaire
boucles bouclées dans tous les sens
jusqu’à n’en plus trouver aucun  

Une petite musique en décrue
fondu enchaîné les nuits ouvertes
trotteuse au tic tic pendulaire
grignote des pans d’oubli à l’envers  

Boucles bouclées dans tous les sens
jusqu’à n’en plus trouver aucun
une petite musique en décrue  

Je rafistole comme je peux
mes rideaux de nuits saltimbanques
à la pénombre rouge flamme
les trous à l’âme que ça fait  

Fondu enchaîné les nuits ouvertes
comme des couloirs qui se répètent
à l’infini
à l’infini  

Des secondes
cousues bout à bout  
et ça finit par faire une vie

Musique de René Aubry: Chaloupée

Mars 2012

0