L’abonnez-vous

Connectés

Archives

Troisième volet

Un chemin de pensées à la périphérie de la mémoire
Comme les traces de sangliers à l’extérieur des clôtures
Tout du long

Espers

J'ai laissé s'éteindre les pétillements d'étoiles Dans le vent de là-bas Aujourd'hui j'évolue sous des rampes de lumières Des milliers de néons comme une trainée de poudre Des rêves propagés comme des incendies Des comètes noyées au ciel d'aujour/nuit S'il reste la...

lire plus

Non-lieu

Existe-t-il une pause dans le temps Dans l'espace Se dire je souffle un peu ? Y a-t-il des rivages abordés avec des battements de phares en pinceaux lumineux Pour tout balayer pffuitt... Existe-t-il une qualité de silence Qui nous coulerait dedans comme un soleil...

lire plus

La vie en crue

pour un chemin d'écume tendu entre les pierres j'ai joué ce qui reste j'ai gagné ce qui vient le rush du courant, la crue des sentiments la lumière minérale qui me bat dans les veines ondes, la vie en perfusion le ciel charrie du vent et charrie des oiseaux et puis...

lire plus

Un élan bleu

La tournée des potes De plein fouet la lumière A la lisière du vent il y a plus de bleu Et j'ai pris mon élan Peut-être retrouver un peu de soi perdu Aux brumes limitrophes Aux saisons frontalières Et puis c'est égarer un peu de soi aussi Le chemin est plus long C'est...

lire plus

L’édifice

L'édifice d'un nous mentimais autant d'autresnos autresvenaient à colmater à la chaux des joies vivesle sabre dans nos murs au bâti de silenceet autant d'autresnos autresvenaient à étayer le ciel crevé des tuilesnos autresAux badigeons de bleu sur les fenêtresnos...

lire plus

Autopsie d’un poème

Il y a des mots qui sont comme des traverses dans mon paysage pour en faire un poème traverse est le premier, paysage le deuxième imaginez l'ailleurs, le très loin un espace gitan, la lune en filigrane (et la fenêtre ouverte, oui je sais) il y a des mots qui...

lire plus

Groumpf

chuuut... attentive à ne pas faire craquer les feuilles sous les pas pas une feuille croustillée pister comme une indienne ce frémissement dans l'ombre de la haie vignes-framboise ronces lianes prunelliers … groumpf ... et la haie crépite et se déchire silence...

lire plus

Sillage

Matins poudrés de mauve, la forêt Il souffle comme un mirage Et le perlé des rires dans le vent Tu as laissé l'enfance à l'adret des frontières Où nous aimions aller Je ne t'attendrai plus au pied de ce silence Sur ce versant du monde, soleil cristallisé L'élan de la...

lire plus

Ce qui devient

C'est une souffrance étrange. (…) Mourir de nostalgie pour quelque chose que tu ne vivras jamais. Soie, Alessandro Baricco Ce qu'il advient des mots couverts de paysages C'est limpide et c'est inutile, je le sais bien L'entête des nuits que je poursuis Le sceau de...

lire plus

Les lotus carnivores

Si mes souvenirs sont bons j'ai quelques vies des cardiogrammes au kilomètre et l'auto-reverse intégré lecture aléatoire repeat C'est facile, pourtant de se relever Il suffirait de ne pas déclouer les mots cesser de soulever le couvercle Parce que ce que je voisà la...

lire plus