j’ai vu tomber les miens
dans la flambée des bombes
et j’ai compté mes disparus
j’ai compté et hurlé
j’ai eu mal à la folie
j’ai eu peur à la folie
et j’ai fui
follement
mais je ne suis pas fou
j’ai fui avec ma peur
ma douleur
ma mémoire
et mon nom
mon identité sans papiers
j’ai fui sur la folie de la mer
ce désert de vagues
qui n’en finit pas de naufrager
j’ai fait l’appel
follement
de mes compagnons de survie
jour après jour
nuit après nuit
jusqu’à ne plus avoir personne
à compter
et j’ai hurlé à la folie
mais je ne suis pas fou
j’arrive en terre d’exil
où j’asile ma peur
ma douleur
ma mémoire
et mon nom
écrivez-le
écrivez-le pour moi
je m’appelle Ahmed, Mohammad, Zebiba,
Nawal, Ayad, Ganet…

 

22 juin 2017

 

0